Downloads: 3513

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
Ikeda.pdf本文176.67 kBAdobe PDFView/Open
IkedaAb.pdf欧文抄録51.7 kBAdobe PDFView/Open
Title: ライプニッツの無限論と「連続体の迷宮」
Other Titles: La doctrine leibnizienne de l’infini et “le labyrinthe du continuum”
Authors: 池田, 真治  KAKEN_name
Author's alias: Ikeda, Shinji
Issue Date: 1-Sep-2004
Publisher: 京都大学哲学論叢刊行会
Journal title: 哲学論叢
Volume: 31
Start page: 37
End page: 51
Abstract: Cet article a pour objet de donner une analyse de la conception de l'infini chez Leibniz au sujet du problème de la composition du continuum, et de considérer comment Leibniz a developpé la notion de "Monade". Cet article est divisé en deux chapitres. D'abord, j'examinerai la dissolution mathématique et l'explication métaphysique de ce labyrinthe, qui nous sont données par Leibniz. Là, la doctrine leibnizienne (mereology) de la relation entre la part et le tout jouera un rôle important. Ensuite, j'analyserai le concept de l'infini actuel, par lequel il a exprimé l'infini qualitatif ou la multiplicité qualitative de la nature. De là, je conclurai que Leibniz avait constamment deux notions de l'infini, et qu'il a considéré qu'il était impossible de réduire la cause de la Nature à la physique mathématique en principe. Selon nous, c'est une des raisons pour lesquelles il a conçu la "Monade" comme possèdant la cause interne de l'action et exprimant en elle la multiplicité de ce monde, et comme l'unité métaphysique qui constitue ce monde.
URI: http://hdl.handle.net/2433/24319
Appears in Collections:第31号

Show full item record

Export to RefWorks


Export Format: 


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.