Downloads: 30

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
zinbun_50_183.pdf579.93 kBAdobe PDFView/Open
Title: <Session Report>Le bonheur de traduire de la poésie japonaise
Authors: Allioux, Brigitte
Keywords: traduction
poésie japonaise
haïku
Issue Date: Mar-2020
Publisher: Institute for Research in Humanities Kyoto University
Journal title: ZINBUN
Volume: 50
Start page: 183
End page: 198
Abstract: Traduire la poésie, et la prose littéraire. Quelques idées et modèles de traduction pour les haïkus, la poésie, les tanka, et la prose littéraire. Les auteurs proposés sont les suivants : K. Issa, Bashô, Sôseki, K. Misuzu, H. Tamiki, Mishima et Tawara Machi. Toutes les traductions proposées ont été publiées. Points essentiels de travail : rechercher l'intention de l'auteur, son environnement littéraire (que lit-il ?), ne pas céder à la facilité qui franciserait à outrance, ne pas se fier à la spontanéité, et admettre la traduisibilité et l'utilité de toute oeuvre. Lire dans la langue source ce qui correspond à l'auteur à traduire. Utiliser dictionnaires et commentaires sans modération. Savoir prendre de bons risques dans les choix de mots et faire le pari du succès. << Il n'y a pas de chemin/Pour mener au chemin/Que l'on n'aurait qu'à suivre. >> (Guillevic, L'innocent, Deyrolle éditeur)
Rights: © Copyright March 2020, Institute for Research in Humanities Kyoto University.
DOI: 10.14989/250753
URI: http://hdl.handle.net/2433/250753
Appears in Collections:No.50

Show full item record

Export to RefWorks


Export Format: 


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.